Bougez mangez et soyez sûrs de ce que vous consommez!

image

Selon le professeur Séralini, « on mange à peu près 36 pesticides par jour »

image

La santé se gagne dans l’assiette et ne se récupère ni chez le médecin ni dans une salle de musculation.

On nous recommande de manger cinq fruits et légumes,  et de bouger. Mais avez-vous remarqué que c’est uniquement sous les cochonneries impropres à notre organisme que ces mentions sont affichées?

L’autosuffisance alimentaire y avez-vous pensé?

image

Exploit : dans son micro-jardin, Joseph produit 300 kilos de légumes.

La grande tendance actuellement est la permaculture. C’est une philosophie qui va au-delà de l’autosuffisance alimentaire.
Et pour cela il y a des stages:
Le stage de Permaculture des terre-pailleux

Jardiner même sans terre:
✔ Reportage sur l’hydroponieTélématin France 2

Au frais et sans terre : cultiver des plantes hors sol en Afrique, ou l’adaptation de l’hydroponie par un entrepreneur kenyan.

image

l’aquaponie:
TUTORIEL CONSTRUCTION SYSTÈME AQUAPONIQUE AVEC UN TONNEAU BLEU.
✔ Le Physalia: nouveau concept de jardin écologique flottant qui nettoie nos fleuves.

image

AGRICULTURE VERTICALE avec l’exemple de TERRASPHERE (GEORGES LARAQUE)

Jardinons ENSEMBLE 👋
L’agriculture urbaine

Agriculture urbaine, au pire ça marche…

Les potagers solidaires

image

image

Le « Guerrilla Gardening » désigne un mouvement de réappropriation d’espaces délaissés au profit d’une émergence végétale quelle qu’elle soit.

LA référence dans ce domaine:

image

Nourriture à partager : servez-vous, c’est gratuit!

image

Objectif: l’autonomie TOTALE

image

Vivre en autonomie est réalisable ! La preuve avec l’éco-hameau du Ruisseau.

Un autre monde est possible ENSEMBLE 👋! 🌺🌹

« Didier Hoeffelin, sa femme et ses enfants ont décidé de fuir un mode de vie stressant. Ils résident désormais à la campagne et ne s’imaginent pas revenir en arrière.
Didier Hoeffelin ne porte plus ses anciens costumes de travail depuis deux ans, ses habits du temps où il était directeur financier. Il a emménagé dans une ferme dans le Cher avec sa compagne et ses deux enfants. Avant, le couple gagnait 5 000 euros par mois, aujourd’hui, il a divisé ses revenus et ses dépenses par deux. Et se félicite de vivre autrement, dans un cadre de vie moins stressant.

Croissance zéro

« Il se noyait dans son travail pour ramener de l’argent qui, au final, ne nous servait pas à grand-chose. Il n’était pas heureux, ça avait des répercussions sur toute la famille », se souvient Marion David, sa femme. Didier travaille quelques jours par mois comme consultant, le reste du temps, il est à la ferme. Ils ont décidé de renoncer aux produits transformés et à la viande industrielle et se fournissent exclusivement dans leur jardin. Ils se chauffent grâce à un poêle à bois et prônent la croissance zéro. »

Toute une philosophie de vie.

« Pourquoi pas sobriété heureuse plutôt que décroissance.
La sobriété heureuse, c’est avoir conscience de ses besoins réels sans tomber dans les excès d’une consommation souvent orientée par la pub, et l’exagération du consommer plus… !
La sobriété heureuse permet déjà une forme d’autonomie non négligeable.
Il existe bon nombre de moyens pour rester dans le bien vivre, qui consiste à exploiter ce que l’on a déjà, de façon objective.
Consommer juste, utiliser juste,  comprendre et enseigner juste avec ce que l’on connait depuis longtemps, en adaptant aux différentes situations .
Sans pour autant renier un progrès légitime dans nos façons de penser et de créer, c’est une forme de discernement et d’intuition qui vont dans le bon sens.
Ce n’est en aucun cas le retour en arrière d’un progrès inéluctable dont à accès tout un chacun.
Pas de complexe pour l’utilisation des méthodes dites anciennes, qui ont fait leur preuve et qui s’adaptent sans problème à toutes les situations, et qui souvent permettent de substantielles économies.
Mais c’est sur: » Faire autrement, ça dérange davantage que la vérité obligée. »

C’est alors que certains vont parler d’utopie,??!
L’Utopie selon P. Rabhi :
« Incarner l’utopie, c’est avant tout témoigner qu’un être différent est à construire.
Un être de conscience et de compassion, un être qui, avec son intelligence, son imagination et ses mains rend hommage à la vie dont il est l’expression la plus élaborée, la plus subtile et la plus responsable. ».

Ce monde actuel est fait pour nous empêcher d’en construire un autre.
Ouvrons les yeux, et unissons nous pour réagir,agir et créer autrement….!
L’indifférence est la pire des passivités »
jl sblues

image

Les 8 propositions de Pierre Rabhi pour vivre en prenant soin de la vie.

« La planète Terre est à ce jour la seule oasis de vie que nous connaissons au sein d’un immense désert sidéral. En prendre soin, respecter son intégrité physique et biologique, tirer parti de ses ressources avec modération, y instaurer la paix et la solidarité entre les humains, dans le respect de toute forme de vie, est le projet le plus réaliste, le plus magnifique qui soit. »

Les propositions qui suivent sont extraites de la Charte Internationale pour la Terre et l’Humanisme, écrite par Pierre Rabhi pour le mouvement Colibris, issue de son livre Vers la Sobriété Heureuse, paru en 2010 aux éditions Actes-Sud.
Plus que de simples idées, ces propositions réinventent un modèle de société pour proposer une alternative au monde d’aujourd’hui. Pour que le temps arrête de n’être que de l’argent, pour que le silence redevienne merveilleux, pour que la logique du profit sans limites cède face à celle du vivant, pour que les battements de nos coeurs ne sonnent pas comme des moteurs à explosion, et enfin pour vivre et prendre soin de la vie.
✔ 1 : L’agroécologie, pour une agriculture biologique et éthique.
✔ 2 : Relocaliser l’économie pour lui redonner un sens.
Produire et consommer localement s’impose comme une nécessité absolue pour la sécurité des populations à l’égard de leurs besoins élémentaires et légitimes.
✔ 3 : Le féminin au cœur du changement.
La subordination du féminin à un monde masculin outrancier et violent demeure l’un des grands handicaps à l’évolution positive du genre humain. Les femmes sont plus enclines à protéger la vie qu’à la détruire.
✔ 4 : La sobriété heureuse contre le “toujours plus”.
Face au « toujours plus » indéfini qui ruine la planète au profit d’une minorité, la sobriété est un choix conscient inspiré par la raison. Elle est un art et une éthique de vie, source de satisfaction et de bien-être profond.
✔ 5 : Une autre éducation pour apprendre en s’émerveillant.
Nous souhaitons de toute notre raison et de tout notre cœur une éducation qui ne se fonde pas sur l’angoisse de l’échec mais sur l’enthousiasme d’apprendre. Qui abolisse le « chacun pour soi » pour exalter la puissance de la solidarité et de la complémentarité. Qui mette les talents de chacun au service de tous.
✔ 6 : Incarner l’utopie.
Face aux limites et aux impasses de notre modèle d’existence, elle est une pulsion de vie, capable de rendre possible ce que nous considérons comme impossible. C’est dans les utopies d’aujourd’hui que sont les solutions de demain. La première utopie est à incarner en nous-mêmes, car la mutation sociale ne se fera pas sans le changement des humains.
✔ 7 : La terre et l’humanisme.
Nous reconnaissons en la terre, bien commun de l’humanité, l’unique garante de notre vie et de notre survie. Nous nous engageons en conscience, sous l’inspiration d’un humanisme actif, à contribuer au respect de toute forme de vie et au bien-être et à l’accomplissement de tous les êtres humains. Enfin, nous considérons la beauté, la sobriété, l’équité, la gratitude, la compassion, la solidarité comme des valeurs indispensables à la construction d’un monde viable et vivable pour tous.
✔ 8 : La logique du vivant comme base de raisonnement.
Nous considérons que le modèle dominant actuel n’est pas aménageable et qu’un changement de paradigme est indispensable. Il est urgent de placer l’humain et la nature au cœur de nos préoccupations et de mettre tous nos moyens et compétences à leur service. »

Pierre Rabhi: plaidoyer pour la terre

La relève est assurée:

image

Burkina Faso : la relève agroécologique pour l’autonomie des paysans

Un autre monde est vraiment possible ENSEMBLE 👋, démonstration faite par Didier Favreau (le colibri d’élite) depuis son jardin participatif à Saclas (91).

image

La lutte continue. 🌹🌺

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s