Michael Brown, un an plus tard… l’histoire bégaie.

« La chasse N-word bat son  plein »

image

Un an après la mort de Michael Brown à Ferguson, la police abat un jeune noir à Dallas.

image

image

image

image

Les survivants du génocide marchent tandis que les meurtriers courent toujours.

image

Le 9 août 2014, Darren Wilson, un policier blanc, abattait Michael Brown, un jeune Afro-américain de 18 ans. Si l'agent a toujours assuré avoir agi en légitime défense, cette mort a provoqué de violentes émeutes raciales à Ferguson.

Démis de ses fonctions de boucher,  pardon de policier,  Darren Wilson profite d’un élan de solidarité qui s’est manifestée par une collecte de 500.000 $ et le statut de « héros national. »

Et bien évidemment la justice n’a retenu aucune charge contre ce fonctionnaire blanc comme neige.

Elle n’est pas belle la démocratie? Il faudrait la dupliquer partout dans le monde.😠😠😠😠

La lutte continue. 🌹🌺

Advertisements

1 commentaire

  1. Pingback: Le syndrome de Stockholm chez les afro-américains. | steviakmc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s