La différence? 0 souffrance! 🌺🌹 #53

Pizza maison | Vegan & économique

Banana Kiwi

Jambalaya aux crevettes vegan

Apprenons ENSEMBLE 👋! 🌺🌹

Grosse crevette, petite caquète
La consommation de crevettes décortiquée
« La crevetticulture (faut le savoir) se fait dans d’immenses étangs de plusieurs hectares. Ces étangs, qu’on retrouve principalement en Asie et en Amérique latine, sont créés en déboisant des forêts humides (mangrove). Le quart des mangroves ont été détruits dans la dernière décennie et la majeure partie à cause des élevages de crevettes.
[..]
Les trois quarts des crevettes consommées provient cependant de la pêche. Les crevettes sont prolifiques et ne sont pas des poissons menacés – leur pêche ne cause donc pas de problème en soi. Le problème vient du bycatch, les animaux marins pris dans les filets accidentellement. […]
Les pêcheurs thaïlandais ramasseraient 14 kilos d’animaux marins (incluant des requins et des tortues de mer) pour chaque kilo de crevettes. La moyenne mondiale serait de cinq kilos d’animaux marins par kilo de crevettes. Ces animaux meurent généralement avant d’être relâchés à la mer. Et comme ce n’était pas assez, les filets des pêcheurs de crevettes abiment les coraux des fonds marins et détruisent ainsi les habitats de certains poissons. »

Les dessous de l’industrie de la crevette en Thaïlande
« C’est un produit que l’on s’arrache un peu partout : la crevette de Thaïlande. Le crustacé n’est pas cher. Et pour cause: la crevette est nourrie grâce aux farines de poissons. Mais ces derniers sont pêchés par des migrants, réduits en esclavage. Depuis six mois, la polémique fait rage. Pourtant, depuis, rien n’a vraiment changé.
[…]
« Je travaillais jusqu’à 18 heures, 20 heures par jour«  »

Le Smoothie Vert

Un petit pas vers le végétarisme, un grand pas pour l’humanité:

Des crevettes torturées en Californie
« INSOLITE – Une recette de cuisine cruelle interdite par des défenseurs des animaux…

Au restaurant Nishiki Sushi de Sacramento, en Californie, on peut commander un plat original: le «dancing shrimp» (crevette qui danse). Ou plutôt, on pouvait, jusqu’à ce que l’association de défense des animaux Peta (People for the ethical treatment of animals) ne s’émeuve de cette manière cruelle de manger des crevettes: servies vivantes, elles sont aspergées de citron et avalées alors qu’elles se débattent encore pour échapper à une mort acide.

Les crevettes aussi souffrent »

image

À venir très bientôt, l’association stévia et corrosol dans deux* recettes diet’éthiques:

image

* voire plus si affinités.

Bon appétit les zamours! 🌺🌹

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s