Lettre à Elysée

Du rap engagé comme j’aime.

Lettre à Elysée

 » ATTENTION ! Ne pas prendre le message d’introduction à la légère, si vous pensez vivre dans une parfaite démocratie, passez votre chemin, en revanche si vous avez ne serait-ce que l’ombre d’un doute, cette vidéo est pour vous…
Ricardo « Richy » Garatea : percussions, auteur, voix
Stéphane Brossollet : basse, clavier, compo
Philippe Rinino : batterie
Jorge Selk : auteur, compo, voix
Un grand merci à monsieur Beethoven pour sa « Lettre à Elise ».
Vous pouvez me rejoindre sur facebook, là : https://www.facebook.com/pages/Jorge-Selk

Lettre à Elysée : écrit le 30-09-2014

« Attention les mots qui vont suivre peuvent être dangereux pour ta tranquilité mentale
alors si tu n’es pas prêt, reste dans tes pantoufles et coupe le son.

Un bon mouton tu seras, l’herbe qu’on te donnera tu mangeras
et si tu n’es pas content, que tu en veux une autre, plus verte, plus goutue
alors garre à toi car c’est de derrière les barreaux que tu contempleras
la « liberté » des autres

bernard henry nous dit qu’c’est beau le printemps dans les pays chauds
là où le pétrole coule à flot, faut qu’le sang suive c’est d’la philo
j’prédis la primevère pour l’hiver, un réchauffement de l’atmosphère
et ça va faire quelques vénères, chez les costards langues de vipères
flippés, planqués, surprotégés, derrière cordon d’sécurité
les flics armés c’est pour ta gueule, les chiasseux n’avancent jamais seuls

démocratie pourrie c’est d’dictature dont il s’agit
entre la peste et l’choléra vote fais ton choix et tu verras
qu’à part en pire rien ne changera

tu n’voulais pas bouffer d’l’europe, prends en 2 fois à cause du flop
tu votes non au référendum et ça finit dans ton rectum
j’en veux un contre la torture, si chère à quelques pourritures
ça a un prix la tradition, du sang du fric pour têtes de fions
la souffrance fait jouir la sous France, j’ai des limites en tolérance
si tu aimes tant ce qu’aime ton père j’te conseille de niquer ta mère

démocratie pourrie c’est d’dictature dont il s’agit
entre la peste et l’choléra vote fais ton choix et tu verras
qu’à part en pire rien ne changera

ils te feront vivre dans la peur,le terrorisme sera le leurre
la bonne excuse pour censurer internet et la liberté
métro, boulot, télé, dodo pour anesthésier les prolos
des caméras d’sécurité pour te guetter tout controler
le nouvel ordre se met en place, tu peux me croire ça pue la chiasse
un neuf huit quatre c’est pour demain, ils veulent prendre ton destin en main

démocratie pourrie c’est d’dictature dont il s’agit
entre la peste et l’choléra vote fais ton choix et tu verras
qu’à part en pire rien ne changera

dans les médias ils te diront ceux qu’il faut écouter ou non
les bons produits mis en vitrine, c’est chaud le biz de la combine
dispersion d’la pensée unique, achat d’ parts de cerveaux merdiques
« celui-ci est formidable, c’est un chanteur engagé »
si c’est l’grand Nègre qui l’dit peut-être
du haut de son univers sale, il n’dissocie plus l’bien du mal
ça fait du bif c’est l’principale

démocratie pourrie c’est d’dictature dont il s’agit
entre la peste et l’choléra vote fais ton choix et tu verras
qu’à part en pire rien ne changera.

Richy……………………………..­..

à peine tu nais qu’t’es endetté, les banquiers ont tout préparé
la crise ne sera pas de rire, s’ils créent la ruine c’est pour te nuire
affiche un sourire au radar, ça rempli les caisses des bâtards
la moindre erreur t’es à l’amende, les voleurs s’organisent en bande
c’est juste une question de valeurs, ils parlent de fric j’te parle de coeur
si l’humain ne nait pas mauvais, c’est bien ce système qui le fait

démocratie pourrie c’est d’dictature dont il s’agit
entre la peste et l’choléra vote fais ton choix et tu verras
qu’à part en pire rien ne changera

la seule chose qu’ils te font choisir c’est le maître pour te diriger
pour te soumettre, te rabaisser, te faire au bassinet cracher
il est temps d’changer d’république, que la sixième lui fasse la nique
réécrire la constitution mais par le peuple pas les maçons
faisons valser l’gouvernement, anticonstitutionnellement
les rênes au peuples pour plus de sens, pour plus de chance c’est pour la france

allons enfants de la patrie, fermez nos gueules n’est plus permis
car aujourd’hui je vous le dis, les loups sont dans la bergerie et ils ont faim alors…
Un bon mouton tu seras, je répète, un bon mouton tu seras…
Ou pas. »

Chapeau bas! 👏👏👍

La lutte continue. 🌹🌺

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s